Rétrospective – Mon grand rêve d’enfant, mon « American Dream »

statue-liberte-torche-retouch

Aujourd’hui je me lance dans un nouveau sujet, la rubrique rétrospective.

J’ai toujours la tête en l’air, je suis toujours dans mes pensées et souvent j’ai besoin de transférer ces pensées par écrit pour libérer mon esprit. Je réfléchissais, suite à une discussion avec un ami, à la façon dont ont évolué mes envies au fil des années, ça m’a fait repenser à mon grand rêve d’enfant …

Quand j’étais enfant, j’avais un grand rêve. Vous devez connaître ça, le grand rêve d’enfant? Tout le monde a un grand rêve d’enfance. Tout le monde s’en souvient.
Combien d’entre vous l’ont réalisé?

Moi, mon grand rêve, celui pour lequel j’avais des étoiles dans les yeux et le coeur qui s’emballait, c’était les Etats-Unis, ou autrement dit, les Etats-Unis d’Amérique.

Aujourd’hui, on dit les « US » ou les « States » pour se la jouer « cool attitude », genre je suis dans le coup, je parle « american » mais dans les années 80/90, et spécialement dans le sud de la France, on disait: « moi, un jour, j’aimerais aller aux Etats-Unis! ». Mon grand-père parlait carrément de l’Amérique…

Et effectivement … il y a une époque que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître, c’est l’époque où l’Amérique c’était les Etats-Unis et on s’en fichait pas mal des autres pays qui pouvaient exister sur ce continent. Un peu comme les américains pour qui Paris c’est la France, pour nous les Etats-Unis, c’était l’Amérique.

las-vegas2-reduit

US-Los-Angeles-Kings-Fame-reduit Hollywood-Boulevard-Sign-reduit

Je suis née dans les années 80, et, sans vouloir faire ma vieille rabat joie, j’ai envie de dire haut et fort que ces années là étaient magiques! Sans vouloir être pessimiste non plus, j’ai envie de dire que ce fut les dernières années où les enfants avaient des rêves plein la tête.

Je vénère l’arrivée d’Internet mais j’ai grandi à une époque où on avait pas cette ouverture facile sur le monde, on avait pas la possibilité de tout voir et tout connaître en seulement 3 clics, on avait la possibilité de rêver à comment ça pouvait bien être ailleurs, en dehors de notre village, ville, région, pays ou continent.

L’autre coté magique des années 80/90, c’était la télé sans tabou. C’était l’époque où les parents ne se posaient pas de questions existentielles sur les méfaits des écrans sur leur progéniture (ils étaient bien contents de les caler dans un canapé devant une console de jeux vidéos ou le « Club Dorothée ») et en même temps, c’était l’époque où les programmes TV divers et variés débarquaient en masse. On a vécu l’invasion massive de programmes tout droit arrivés des autres continents. Ce fut alors l’ « open bar » des dessins animés japonais et des séries américaines pour adolescents.

Et voilà, on y vient! Les séries américaines, ça vous parle?

TV_Show_Saved_by_the_bell_1 TV_Show_Saved_By-The_Bell_2

TV_show_beverly_hills_90210_cast

TV_Show_Friends

J’ai grandi dans les années 80/90 et dans les années 80/90 on était bombardé de feuilletons (l’ancien terme pour dire « séries ») directement arrivés des Etats-Unis et comme probablement bon nombre d’enfants de ma génération, j’étais fascinée par cette vie magique et grandiose (et un peu démesurée) que les ados américains semblaient avoir très, très loin de chez moi.

C’était tellement différent, et la différence, moi ça me plait, bon c’est bien connu que la différence ça fait rêver, mais personnellement, moi ça me donne carrément des ailes.
J’avais une seule idée en tête, aller y jeter un oeil de plus près.

En petite française que j’étais, mon grand rêve d’enfant est, par conséquent, devenu mon grand rêve américain, mon « American Dream ». Je me suis alors dit, un jour j’irai aux Etats-Unis, j’irai poser mes pieds dans les décors des feuilletons télévisés de mon enfance et ce sera magique. D’ailleurs, la vie là bas est forcément magique!

Le premier grand objectif de ma vie a été de provoquer l’opportunité de m’envoler de l’autre coté de la planète, d’aller voir de mes propres yeux à quel point la vie là bas était plus féérique que dans notre petite Europe, aller voir ce pays qui semblait être parfait et qui a probablement fait rêver ma génération toute entière car il faut avouer que dans les années 80/90, nous étions en plein dans la belle période du rêve américain …
Ce rêve américain qui est devenu mon rêve américain, mon « American Dream ».

American Dream this way, Blue and Red Interstate Sign with word American Dream and an arrow with sky background

Statue of Liberty and Lower Manhattan at sunrise, New York City, New York aerial, foggy morning

Photo de Jake Rajs www.jakerajs.com

Je m’arrête ici pour aujourd’hui et je vous dis à très bientôt pour la suite de la rétrospective, sous réserve que je sois inspirée, bien entendu ;-)

En attendant, c’était quoi, à vous, votre grand rêve d’enfance?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :